ANIMUS & ANIMA

Ou l’unité des énergies du masculin et du féminin en Soi

AGIR PAR ÊTRE
POUR SORTIR DU PARAÎTRE

Les 3 et 29 mars dans les ateliers « Danse de la Flamme », 3éme et 4éme centre énergétique.

Le 3 mars nous avons offert au corps sa dynamique, par les énergies du masculin en s’inspirant et en inspirant le parfum de couleur jaune, la joie de l’estime du Soi au quotidien, exprimer par le foulard de soie d’aimer tourbillonner de joie (comme tout enfant sait le faire) et sentir la mouvance naturelle du corps en lui donnant la parole.

Homme intérieur définition sophrologie Qi Libris / Terranga

C’est la représentation de l’homme idéal ou animus, présente en chacun de nous, que nous soyons homme ou femme. Il nous pousse à l’action, à l’extraversion. Son rayonnement est cartésien, logique. Chez l’être individualisé, son rôle est de réaliser les désirs de la « femme intérieure » présente au niveau du cœur. Il est organisateur des croyances et pensées nécessaires à l’accomplissement des désirs de la femme intérieure, transmis intuitivement. Il a à son service un outil fiable le mental. L’homme intérieur équilibré a conscience de son mode de fonctionnement. Il a foi en lui.

Chez l’être identifié à la personnalité, l’homme intérieur est l’esclave du mental. Il est en conflit avec les envies de la femme intérieur et matérialise cette dualité par la consolidation de l’égo. Pour se protéger de la sensibilité de la femme intérieure, il refoule les émotions qui le dérangent ou qui pourraient compromettre son image aux yeux du monde extérieur. Il bloque lui-même son accès à la foi en soi. L’utilisation optimale du mental étant subordonnée à la connaissance de l’émotionnel. Son comportement ressemble à celui d’un adolescent.

Patience et compréhension seront nécessaires pour qu’il puisse se revaloriser et assimiler la sensibilité de son être à un précieux avantage plutôt qu’à une dangereuse faiblesse.

Le 29 mars dans un rayonnement de verdure (bien arrosée pour la journée), nous avons par les parfums de couleur verte, fraîcheur et oxygène, dansé la liberté de cœur de l’énergie du féminin, la femme intérieure ou anima.

Nous avons commencé la journée par l’initiation YONI selon Miranda Gray, permettant d’ancrer cette énergie en nous dans la matière de notre ÊTRE en unité avec l’énergie de la Mère Terre, sentir la douceur de son cocon protecteur et sécurisant, par cet accompagnement et la musique de Logos, féminin sacré, savourer le rayonnement du cœur de l’identité vraie.

FEMME INTERIEURE définition sophrologie QI LIBRIS/TERRANGA)

C’est la représentation de la femme idéale ou anima, présente en chacun de nous. Ses qualités sont réceptivité, douceur, compréhension, amour inconditionnel, intuition.

Dans l’être individualisé, elle harmonise les relations entre les différentes facettes du moi : Enfant, Homme, Femme Parent. Elle est la souveraine aimante qui sait ce dont l’être à besoin et qui délègue avec confiance le rôle d’organisateur et d’acteur à l’homme intérieur. Elle exprime les sentiments nés de l’alliance des émotions et de la pensée. Elle cultive le lien au Ciel et reçoit avec reconnaissance les dons de la Terre.

L’inspiration de la femme intérieure est exprimée dans la matière par l’action de l’homme intérieur.

Chez l’être identifié à la personnalité, la femme intérieure est le plus souvent dévalorisée par l’homme intérieur. Celui-ci lui attribue un manque de conscience des réalités et n’écoute pas les conseils qu’elle peut lui donner, il refuse sa sensibilité, la considérant comme un signe de fragilité.

La femme intérieure se trouve alors réduite à fournir les énergies nécessaires à l’entretien des liens horizontaux (liens sociaux) Elle s’épuise et peut perdre son lieu au Ciel. Les attachements horizontaux étant limités dans le temps et rarement équilibrés la femme intérieure se manifestera par le vague à l’âme, des accès de nostalgie et de tristesse, la tristesse éprouvé par l’être humain témoignant de ses attachements, est aussi la phase précédant tout changement.

Ces 2 journées ont été remplies de force dans la douceur, du partage, du rire et émotions, de la saveur pour les papilles, complicité par la présence en soi dans l’unité cosmique.

Pratiques sophrologie dynamique : la fleur et les 3 sentiments.

ANIMA
ANIMA
ANIMUS
ANIMUS

Merci à nouveau pour le nouveau que vous apportez à David, Christine, Christiane et Ludivine.

Pour continuer à Fêter ces consciences dans le vivant de la matière, je vous propose la pratique :

«  Prière pour l’amour de Don Miguel Ruiz »

A bientôt Marie-Hélène

Prière pour l’amour de Don Miguel Ruiz by Marie-Hélène
  • Prière pour l’amour de Don Miguel Ruiz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 3 =